Nous sollicitons régulièrement les journalistes lors de nos actions et nos préoccupations du moment. Malheureusement la plupart des journalistes de la presse écrite ou télévisuel sont à la solde de cette politique agricole. Ce n'est pas non plus un sujet important. Nous attendons d'être invités sur un plateau TV afin d'être confronté à cette maffia FNSEA. Mais ils ont peur, tant à cacher tellement ils sont corrompus.